Nicolas Daubanes

Accueil > Projets > Dessins > “Celui qui s’oriente sur l’étoile ne se retourne pas.”

“Celui qui s’oriente sur l’étoile ne se retourne pas.”

Poudre de météorite ferreuse aimantée

Charlette, 40 x 30 cm, poudre de météorite ferreuse, 2016 Charlette, 40 x 30 cm, poudre de météorite ferreuse, 2016 Charlette, 50 x 40 cm, poudre de météorite ferreuse, 2017

Portraits réalisés à partir de morceaux de météorites glanés sur internet préalablement réduits en poussière. Les météorites concassées sont choisies pour leur propriété ferreuse, donc possiblement aimantable.

JPEG - 160.5 ko
Charlette, 50 x 40 cm, poudre de météorite ferreuse, 2017
Vue de l’exposition "Grand prix Occitanie", Lieu commun / Les sens de l’art, Toulouse, 2017. Photographie Damien Aspe.

Ces dessins réalisés à partir de poussière d’étoile ont les même propriétés que le reste des dessins aimantés :

"Les différentes étapes de réalisation de ce projet doivent être soigneusement suivies : le motif choisi doit être, dans un premier temps, découpé dans une feuille « magnétique » puis disposé sur une plaque de métal ; ce n’est qu’après le dépôt d’une feuille de papier blanc sur le dessin en « découpe » dans la feuille « magnétique », que l’on peut répartir la limaille. Cette « poudre » vient alors se plaquer uniquement sur les surfaces de papier en relation avec les parties magnétisées. Une fois mis à la verticale, le spectateur ne perçoit qu’une surface de papier sur laquelle un nuage de poussière ferreuse vient dessiner un tracé, une forme. Ce nuage peut être plus ou moins épais, plus ou moins épars suivant le mode d’application.

L’aimantation pose le dessin en suspension, lorsque la feuille est séparée des aimants ce dernier disparaît, la poudre de métal tombe en ne laissant aucune trace sur le papier. De ce fait le dessin est par nature éphémère, comme si le motif représenté ne devait être visible qu’un temps donné. Toutefois tant que l’aimant reste proche de la poudre de fer, le dessin perdure. Lorsque un détenu planifie son évasion, son projet doit rester uniquement dans son esprit pour demeurer totalement clandestin, aucune inscription ou gravure ne lui sont permises. Mon mode de représentation doit être en corrélation avec cet impératif."

Ici la poudre de météorites ferreuse remplace la limaille de fer.

© Nicolas Daubanes